Astrologue.org propose sa rubrique d'astrologie mondiale: les configurations planétaires et leurs conséquences sur les évènements internationaux.

.

ASTROLOGIE MONDIALE
2014 : tensions mondiales

Odessa : alerte rouge en Ukraine

Les événements en Ukraine semblent hélas donner raison au pessimisme exprimé ci-dessous, alors que nous commentions le ciel du 21 avril 2014 (article du 15 avril). A l'heure où nous écrivons ces lignes (le 5 mai 2014), les accords de paix signés à Genève sont oubliés, et les armes parlent. Le carré Uranus-Pluton coïncide également avec l'enterrement du processus de paix israélo-palestinien, sur lequel nous reviendrons.

Le point critique nous semble être Odessa, au sud-ouest de l'Ukraine. Que nos amis ukrainiens veuillent bien nous pardonner : nous pensons que les intérêts stratégiques des grandes puissances passent avant les peuples. Odessa est une ville capitale pour l'Europe de l'ouest : c'est le point de départ de l'oléoduc Odessa-Brody dont dépend notre approvisionnement en pétrole. Mieux qu'un long discours, la carte ci-dessous parle d'elle-même. On y lit l'importance stratégique de la Crimée pour Moscou (accès à la mer noire). Mais aussi le rôle clé de la région d'Odessa : les gouvernements de l'ouest ne lâcheront pas ce point sans réagir. Contexte dangereux, donc, alors que le carré Uranus-Pluton se produira encore à deux reprises : le 15 décembre 2014 et le 17 mars 2015. Le printemps 2015 risque d'être brûlant !

A moins que les jeux ne soient déjà faits : l'est de l'Ukraine pour Moscou, l'ouest pour l'occident... Démantèlement cynique d'un pays souverain.

On se souvient que le carré Pluton-Uranus précédent (carré tous les 80 ans environ) se produit dans les années 30, plus exactement le 8 mars 1933, dans le contexte d'une conjonction Mars/Neptune (exacte le 7 mars). A ce moment précis de l'histoire se produit un changement notable en Europe : la naissance du troisième Reich avec les élections législatives en Allemagne, au mois de mars.

Tétrades et Lunes rouges

La Pleine Lune du mardi 15 avril 2014 coïncide avec une éclipse totale de l’astre nocturne, d’un type particulier : trois éclipses totales de Lune suivront, les 8 octobre 2014, 4 avril et 28 septembre 2015. Cette série de lunes rouges (éclipse totale) se nomme une tétrade.



A priori, une
tétrade n’est pas un phénomène astronomique exceptionnel : on en compte plusieurs par siècle, et la série suivante est attendue les 25 avril et 18 octobre 2032, 14 avril et 8 octobre 2033. Toutefois, la tétrade actuelle fait l’objet d’une superstition répandue : elle coïncide avec les fêtes juives traditionnelles, la Pâque et les Tabernacles. Or, les dernières tétrades ayant cette particularité marquent des événements essentiels de l’histoire du peuple juif : l’expulsion des juifs d’Espagne et de Sicile en 1493, l’état d’Israël en 1949, la guerre des six jours en 1967. Il n’en faut pas plus pour frapper l’imagination de certains dignitaires religieux. Nous verrons bien ce que le cru 2014 nous réserve.

Le jour de la Passion

Coïncidence troublante : une tétrade se produit au début de notre ère, les 14 avril et 7 octobre de l'an 32, 3 avril et 27 septembre 33. Le vendredi 3 avril 33, jour de la Passion selon certains historiens, le spectacle est grandiose au coucher du Soleil à Jérusalem : en regardant vers l'est, on voit une lune rouge sang se lever. L'éclipse est totale et la proximité de l'horizon donne l'impression d'un astre plus grand qu'à l'ordinaire. Saturne est au milieu du ciel, au double carré des luminaires.

Un ciel tendu en 2014

Si la tétrade n’est pas un outil technique majeur pour l’astrologue, force est de constater que le cycle actuel est inauguré dans un contexte astral particulièrement tendu.


Examinons la carte du ciel du 21 avril 2014, le lundi de Pâques : le thème nous révèle une configuration critique, celle d’un grand carré de planètes lentes. Pluton est carré à Uranus, Uranus carré à Jupiter, Jupiter carré à Mars et Mars carré à Pluton. Il s’ensuit l’opposition Mars-Uranus, explosive pour les pouvoirs (Jupiter opposé à Pluton au double carré de cette configuration). Tout ceci se produit avec une précision étonnante, au quatorzième degré de chacun des signes cardinaux du zodiaque (14° du Bélier, de la Balance, du Capricorne et du Cancer). Ce ciel évoque une tension extrême sur le plan de l’astrologie mondiale. Dans le contexte géopolitique actuel, on a toutes les raisons de redouter une aggravation du conflit en Ukraine. Une période dangereuse s’il en est.


Christophe de Cène
Paru le 15 avril 2014