Nouveaux liens :

web-astrologie

logiciel astrologie

 

SEDNA une nouvelle planète en astrologie ?

En mars 2004, des astronomes ont annoncé la découverte d’une « dixième planète », observée pour la première fois le 14 novembre 2003 dans la constellation de la Baleine.

Selon les premières estimations, ce planétoïde fait le tour du Soleil en 10500 ans, parcourant bien au-delà de Pluton une orbite extrêmement elliptique (de 90 à plus de 800 UA du Soleil).

Sedna serait d’une taille inférieure à Pluton ou à la Lune, et constituerait un représentant d’une espèce connue : des corps célestes de petite taille et en grand nombre constituant, aux limites du système solaire, la ceinture de Kuiper. Pour les découvreurs de Sedna, ce corps céleste n’est pas à proprement parler une planète, mais plutôt une sorte d’astéroïde. Signalons qu’au delà de la ceinture de Kuiper (de 40 à 500 UA), le nuage de Oort recèle lui aussi de nombreux corps célestes de petite taille.

Et pour l’astrologue ? Nous y reviendrons très prochainement. Disons d’emblée que la période de révolution de Sedna (plus de 10 000 ans) nous semble difficilement pouvoir rythmer une vie humaine.

La théorie des âges, l’une des découvertes fondamentales de l’astrologue Jean-Pierre Nicola, nous apprend comment rythmes humains et périodes de révolution planétaire sont étroitement liés dès l’enfance du sujet : ainsi, si Mercure évoque pour l’astrologue nos facultés de communication, c’est parce que nous faisons l’apprentissage de celle-ci durant les trois premiers mois de la vie, et que Mercure est la planète qui se rapproche le plus de ce laps de temps, faisant le tour du Soleil en 88 jours. Il en va ainsi de Vénus (apprentissage de la sensualité durant les 8 premiers mois, période de révolution identique), le Soleil (1 an, le stade du miroir chez l’enfant, l’ego en astrologie)… jusqu’à Pluton, dont la période de révolution d’un quart de millénaire peut encore, au cours d’une vie humaine, être partiellement significative (au fil des transits). Mais que dire d’un astéroïde faisant le tour du Soleil en plus de 10 000 ans ?

A suivre                                          Christophe de Cène.

Ephémérides astrologiques de SEDNA (graduation : demi degré).
Sedna
(c) Astéria Logiciel GALILEE

La découverte de Sedna en novembre 2003 permet d’ores et déjà aux astronomes de tenter une description approximative de la marche du planétoïde. La valeur précise du demi grand axe de Sedna n’est pas connue à ce jour. Mais les premiers mois d’observations donnent de précieux renseignements : ainsi, nous constatons la concordances de sources émanant de deux observatoires. Au XX° siècle, Sedna était présent dans le Signe du Bélier (de 0 à 30 degrés de longitude écliptique) puis en Taureau (de 30 à 60 degrés de longitude écliptique). Les années qui viennent permettront d’affiner ces éphémérides provisoires.

A LIRE :
SEDNA une nouvelle planète ?
SEDNA, dixième planète du système solaire

 

Mise à jour le 07/05/2014