Astrologie et Science

Étude du thème astral de 108 célébrités scientifiques

Par Christophe de Cène


 

Un correspondant scientifique, qui ne crédite l’astrologie d’aucune réalité et ne croit pas en l’influence des planètes sur les destinées humaines, nous fait remarquer que si les joueurs d’échecs ont plus fréquemment une conjonction mercure-saturne qu’une opposition dans leur ciel natal (et cela de manière anormale), il devrait en être de même des scientifiques. Les qualités requises (rigueur, réflexion) seraient les mêmes. Pourquoi pas en effet, et nous avons tenté de le vérifier.

Toute la difficulté est de trouver une base indépendante de notre collecte personnelle. Il serait aisé pour nous de constituer une liste de scientifiques répondant aux critères que nous cherchons. Tout naturellement, nous nous sommes donc tournés vers les listes qui nous servent depuis plusieurs années de « témoin » : les célébrités incluses dans la base du logiciel AUREAS ASTRO PC. Ces listes, constituées par un spécialiste des contrôles à l’état civil (extraits de naissance), ont été établies sans aucune considération de recherches statistiques. Nous les avons déjà utilisées en 2014 pour étudier la répartition des aspects Mercure Saturne dans une population « normale ».

Cette base de données contient des milliers de dates de naissance, toutes dûment contrôlées à l’état civil. La majorité est constituée de célébrités, classées par thème : acteurs et cinéastes, politiciens, journalistes, peintres, sportifs de haut niveau, scientifiques. Nous avons donc étudié cette dernière liste, de manière approfondie : elle comporte le thème de 108 scientifiques célèbres, dans différents domaines de la recherche : physiciens, chimistes, médecins, géologues, etc.

La liste n’est sans doute pas parfaite, mais elle a le mérite de n’avoir pas été établie par nos soins, nous préservant ainsi de toute influence même inconsciente sur le choix des sujets.

Les autres catégories serviront de « populations témoins », afin de détecter tout biais d’ordre astronomique.

Un astrologue nous ayant fait remarquer que les cinq planètes lentes (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton) «teintent» les fonctions liées aux rapides (Mercure : type d’intelligence, Vénus : affectivité, Mars : action), nous avons étendu l’étude du groupe de célébrités scientifiques d’Auréas AstroPC aux aspects formés par ces cinq lentes à mercure. Enfin, nous avons retenu l’orbe (précision de la mesure de l’aspect, conjonction ou opposition) de 8°, la valeur maximale au-delà de laquelle les astrologues considèrent généralement que l’effet cesse.

En guise de population témoin, nous avons retenu les trois groupes les plus nombreux de la base d’Astro PC  dont est extrait notre fichier sciences : 543 célébrités en tout genre, plus 369 politiciens et 270 célébrités du monde du cinéma.

Dans les groupes témoins, les oppositions et conjonctions à mercure apparaissent comme quasi équiprobables : 262 conjonctions, 278 oppositions.

Dans le groupe de 108 célébrités scientifiques, on remarque un doublon, ce qui ramène le groupe à 107 sujets. On relève 33 conjonctions pour 5 oppositions.

1 chance sur 469 929

Ce résultat est très remarquable : en admettant que les conjonctions et oppositions soient équiprobables, comme incite à le penser l’examen des populations témoins, le comptage revient à un jeu de pile ou face. Or, trouver 5 apparitions au plus de « Pile » sur 38 lancés (33+5) a une probabilité de seulement 1/469 929.

Les résultats pour chaque groupe

Scientifiques (107)

Orbe : 8°

Conjonctions (dont…)

Oppositions

Mercure-Jupiter

7 (Claude Bernard)

1

Mercure-Saturne

5 (Einstein)

1

Mercure-Uranus

7 (Kepler)

0

Mercure-Neptune

3 (F. de Lesseps)

1

Mercure-Pluton

11 (Darwin)

2

TOTAL :

33

5

Note : à l’origine, on comptabilisait 34 conjonctions au total, dont 12 de mercure et Pluton. Mais Alain Horeau (né le 11 juin 1909, chimiste et membre de l’académie des sciences) était listé deux fois (doublon), dont l’une sous le nom erroné Alain Moreau. Nous avons bien sûr rectifié.

Groupes témoins

Les groupes témoins ne laissent apparaître aucune prédominance des conjonctions sur les oppositions. Au total, 262 conjonctions, 278 oppositions. Les résultats trouvés dans le groupe des scientifiques ne sont pas « normaux » si seul le hasard intervient.

Célébrités diverses (543) (fichier AUREAS version 7.1)

Orbe : 8°

Conjonctions

Oppositions

Mercure-Jupiter

33

22

Mercure-Saturne

25

25

Mercure-Uranus

24

25

Mercure-Neptune

16

26

Mercure-Pluton

25

28

TOTAL :

123

126

Politiques (369)

Orbe : 8°

Conjonctions

Oppositions

Mercure-Jupiter

21

19

Mercure-Saturne

20

16

Mercure-Uranus

17

16

Mercure-Neptune

19

19

Mercure-Pluton

18

21

TOTAL :

95

91

Cinéma (270)

Orbe : 8°

Conjonctions

Oppositions

Mercure-Jupiter

12

7

Mercure-Saturne

6

15

Mercure-Uranus

12

15

Mercure-Neptune

6

13

Mercure-Pluton

8

11

TOTAL :

44

61

Les pères de la physique quantique

En 2018, la nouvelle version 11 du logiciel ASTRO PC comporte un fichier de données, complémentaire et de taille modeste, nommé V11.gam, listant quelques célébrités nouvelles. Nous y trouvons trois scientifiques, tous de première magnitude :

Issac Newon, le père de la gravitation ; Max Planck et Niels Bohr, pères de la physique quantique.

Dans le thème de Newton, nous ne relevons aucune conjonction ou opposition à mercure. En revanche, Planck est né au moment d’une triple conjonction Jupiter-Uranus-Mercure, et Bohr lors d’une conjonction Mercure-Uranus (toujours à 8° d’orbe).

Cela porte le nombre de conjonctions à Mercure à 36, pour 5 oppositions des deux planètes. La probabilité de trouver ce résultat au hasard tombe alors (au jeu de pile ou face) à 1 / 2.5 millions.

Interprétation

Pour l’astrologue, nous ajouterons quelques remarques au sujet des résultats.

Il est encore trop tôt pour trancher, et il faudrait un plus grand nombre de sujets pour poursuivre l’étude. Cependant, quelques notions semblent se dégager :

Nous avons peut-être cinq types de scientifiques, selon la conjonction de Mercure aux lentes.

Dans le groupe « Mercure conjoint Jupiter » de Claude Bernard, 5 sujets sur les 7 relevés sont médecins.

Einstein a une conjonction Mercure Saturne très serrée, comme nos joueurs d’échecs, dominante car au milieu du ciel. Notons que le mathématicien allemand et champion du monde d’échecs Emmanuel Lasker fut un ami d’Einstein et qu’ils débattaient souvent des implications de la Relativité. Einstein regrettait « qu'un aussi grand esprit se soit abandonné aux échecs ». C’est aussi dans ce groupe mercure conjoint saturne qu’on trouve Paul Langevin (listé dans notre fichier), physicien ayant introduit en France la théorie de la relativité d’Einstein.

Avec Mercure conjoint à Uranus, on entre dans la catégorie des modèles révolutionnaires : Kepler avec ses trois lois qui firent l’astronomie moderne, Planck et Bohr, pères de la théorie quantique, le pendant de la relativité dans le monde des particules élémentaires et de l’infiniment petit.

Neptune induit une dimension onirique, des projets un peu fous. Le dieu de la mer, conjoint à mercure, inspira le géographe Ferdinand de Lesseps, membre de l’académie des sciences et concepteur du canal de Suez (et de Panama au destin tragique).

Charles Darwin, père de la théorie de l’évolution, est le représentant le plus célèbre du groupe Mercure conjoint Pluton. Il est amusant de constater qu’on relève dans ce même groupe le paléontologue Yves Coppens, codécouvreur du fossile « Lucy ».

Enfin, pour les astrologues tentés par l’héliocentrisme, nous avons relevé dans ce groupe scientifique 22 conjonctions de mercure aux planètes lentes, pour 25 oppositions (à 8 degrés d’orbe). Un résultat tout à fait imputable au hasard. La même absence d’effet est constatée dans l’étude des joueurs d’échecs, dont le thème héliocentrique ne donne aucune tendance particulière. Si l’homme est relié à son ciel de naissance, c’est bien de la terre qu’il nous faut considérer les choses (astrologie géocentrique). Dans un autre registre et cette fois en référence à un système géocentrique, toujours pour tester certaines approches astrologiques, mercure est rétrograde une fois sur cinq, que ce soit dans la population de joueurs d’échecs ou chez les scientifiques testés. Ceci conformément au hasard (Mercure rétrograde dans le ciel durant 20% des jours en moyenne).

En conclusion :

Les résultats de cette étude sont troublants, mais portent sur un nombre limité de scientifiques célèbres. L’avenir dira si ces tendances se confirment, et viennent comme c’est le cas ici conforter nos observations sur les joueurs d’échecs et les aspects Mercure-Saturne.  

Lire en complément :

Les preuves de l'astrologie

L'étude statistiques sur les joueurs d'échecs

Retour à l'accueil